Conférence sur la situation au Haut-Karabagh

OÙ : Centre Communautaire Juif LaÏc - Rue de l'Hôtel des Monnaies 52, 1060 Saint-Gilles
QUAND : 28 novembre, 2023 20:00
AVEC : Collectif belge pour la prévention des crimes de génocide et contre les négationnistes

Rencontre-débat

Partagez cette publication >

Première séance : Haut-Karabagh : Nettoyage ethnique et inertie internationale

Les 19 et 20 septembre dernier, une énième offensive azerbaïdjanaise au Haut-Karabagh conduisait les forces armées de cette république autoproclamée en 1991 à rendre les armes. Après près d’un an d’un blocus total qualifié d’action « génocidaire » par de hautes instances internationales, ce dernier affrontement a conduit à la disparition de la petite république transcaucasienne et à l’exil des plus de 100 000 Arméniens y vivant. Parfaitement évitable, ce drame humain a souligné les abandons successifs et l’inertie de la communauté internationale. Entre permanence de la haine anti-Arméniens et responsabilités internationales, quels positionnements envisager pour favoriser le retour et la protection des réfugiés ?

En présence de

Robert Unusyan, Président du Comité des Arméniens de Belgique.

Anita Khachaturova

Doctorante au Centre d’étude de la vie à l’Université Libre de Bruxelles,  spécialiste du Haut-Karabagh.

Cycle : Prévention des génocides

« Plus jamais ça ». Incantation ou nécessaire vigilance ?

L’expression “Plus jamais ça” a été consacrée au sortir de la Seconde Guerre mondiale, comme un cri de vigilance face à l’horreur du génocide. Au vu des crimes ayant eu lieu depuis, il est nécessaire de questionner sa pertinence et de dépasser l’apparente incantation pour construire une véritable vigilance face aux risques de crimes de génocide. À travers ce cycle de rencontres mêlant militants, experts et personnalités engagées, nous aborderons les risques de génocides contemporains. Qu’il s’agisse de la persécution internationalement reconnue des Ouïghours ou des Rohingyas, de la situation des Arméniens du Haut-Karabagh, des Tutsis et des Hemas en République Démocratique du Congo, il est nécessaire de dénoncer les processus actuels de déshumanisation qui peuvent conduire au pire.

Cycle en partenariat avec Le Collectif Belge pour la Prévention des Crimes de Génocide et contre les Négationnismes.

Prochaines séances (dates à venir)

Décembre : La résurgence des discours génocidaires dans la région des grands lacs : Rwanda, République Démocratique du Congo, Burundi

Février 2024 : Ouighours et Rohingyas : entre angle mort et complicité 

Mars 2024 : Après l’EI, le calvaire sans fin des Yézidis 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Nos prochains évènements

Kwibuka 30 -Rwanda, désobéir ou laisser mourir ?
15 avril 2024 20:00
Kwibuka 30 - Papa, qu'est-ce qu'on a fait au Rwanda ?
16 avril 2024 20:00
Kwibuka 30 – Entendez-nous !
17 avril 2024 20:00
Kwibuka 30 – Tout dépend du nombre de vaches
18 avril 2024 19:30
Kwibuka 30 – Tout dépend du nombre de vaches
19 avril 2024 19:30