L’antisémitisme au miroir du nouvel antiracisme

Discussions sur l'antisémitisme au miroir du nouvel antiracisme en présence d'Emmanuel Debono, Brigitte Stora, Jean Vogel, Joël Kotek suivie d'un échange avec le public.
OÙ : CCLJ rue de L'Hôtel des Monnaies 52 - 1060 Saint-Gilles
QUAND : 16 mars, 2023 20:00

Rencontre-débat

Partagez cette publication >

Notre monde a changé. Sans qu’on y comprenne grand-chose, les certitudes d’hier n’ont plus lieu d’être : ce ne sont plus seulement les Israéliens qui se retrouvent, bien à tort, sur la sellette mais désormais les Juifs en tant que tels.

C’est en tout cas le sentiment que partage une majorité des citoyens européens qui se réclament du judaïsme.
Leur ressenti ? Celui de la fin de la parenthèse heureuse de l’après Shoah où l’antisémitisme semblait relégué aux oubliettes de l’histoire. Tout faux, si l’on songe à la toute récente épidémie de COVID 19 qui a remis au goût du jour l’image du Juif comploteur. Paradoxalement, ce ressenti ne semble absolument pas partagé par les (nouveaux) acteurs de l’antiracisme dit politique. A suivre ces nouveaux acteurs, l’antisémitisme serait en voie d’extinction du fait de l’embourgeoisement des Juifs et de leur apparente « blanchité ».

Que faut-il penser du hiatus entre ceux-ci et ceux-là ? Qui croire, en effet : les tenants de la thèse de la disparition de l’antisémitisme ou de son inexorable résurgence notamment dans les banlieues de l’Islam ? L’antisémitisme est-il bien cette « plus longue haine » (R. Wistrich) ou une expression parmi d’autres du racisme ordinaire ? Son périmètre serait-il désormais globalisé, trans-idéologique, trans-religieux ou réduit aux seuls confins de l’extrême-droite ? Les Juifs seraient-ils toujours les premières victimes de la haine de l’Autre ou plutôt des blancs racisant qui s’ignorent. Quid encore de ces nouveaux concepts importés des Etats-Unis (« wokisme », « blanchité », « intersectionnalité ») qui semblent exclure les Juifs de leur champ de vision ? Question naïve : est-il désormais pensable d’être tout à la fois antiraciste et … antisémite ?

 C’est à ces questions que Regards, le mensuel du CCLJ, en association avec Le Droit de Vivre, l’organe de la LICRA, la plus ancienne organisation antiraciste française, se propose d’organiser un cycle de conférences.

L’idée est de proposer un espace de dialogue ouvert à toute personne désireuse d’échanger avec des spécialistes de la question (historiens, politistes, sociologues mais aussi psychanalystes).

Les intervenants

Les conférences auront lieu une fois pas mois, à commencer par la soirée d’ouverture du 16 mars.
Le cycle entend questionner les problématiques suivantes : antisémitisme à gauche, antisémitisme et monde arabe ou encore antisémitisme et wokisme. Toutes les informations pratiques concernant le cycle (dates et intervenants) seront communiquées sur notre site cclj.be prochainement

Nos prochains évènements

Bioéthique et Tradition
23 mai 2024 19:30
En Guerre
29 mai 2024 20:00
Rencontre avec Arthur Langerman
10 juin 2024 12:30
Uccle la Juive
16 juin 2024 14:00
Atelier Tenou'a avec Delphine Horvilleur
17 juin 2024 20:00