Le fairplay de la JJL au Lag Baomer

Après deux années sans Lag Ba'omer, ce dimanche a eu lieu la tant attendue édition 2022 à Anvers.
Partagez cette publication >

Fair-play, unité et respect, la JJL était l’un des plus petits mouvements présents mais les haverim comme les madrihim se sont donnés à fond tout au long de la journée et ont porté avec fierté les couleurs de leur mouvement.  

Bien que la JJL ait terminé à la 5e place, elle remporte, comme à son habitude, la coupe du fair-play, qui reflète les valeurs qu’elle défend.

Cette journée s’est déroulée sous le signe de la bonne humeur, de la joie et de la solidarité.

Nous sommes fiers de ce que les enfants du CCLJ ont accompli et nous serons présents l’année prochaine pour les soutenir. 

JJL HAZAK ! 

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Découvrez des articles similaires

Cette jeunesse qui ne rêve plus d’universel

Le constat est désormais établi, une rupture majeure se dessine dans le progressisme occidental. Très marquée en France, mais également en Belgique, on la retrouve même de l’autre côté de l’Atlantique, entre libéraux traditionnels et nouvelle version. L’enjeu majeur dans cette opposition est le rapport que la société doit avoir avec l’individu, et plus particulièrement avec son identité. Si tout un courant fait la part belle à la religion, la couleur de peau, l’orientation sexuelle ou le sexe, les universalistes n’ont pas dit leur dernier mot…

Lire la suite »