Je lis, tu lis, ils écrivent… Paule Darmon, Cherche David éperdument, roman, Éditions de l’Antilope, 321 p.

Henri Raczymow
Je lis, tu lis, ils écrivent par Henri Raczymow
Partagez cette publication >

Claire Lacombe, sur un quai de la Seine, se reconnait sur une carte postale, curieusement éditée en Bolivie, vieille de cinquante ans ! Oui, c’est bien elle, devant un muret de pierres. Elle avait alors quinze ans. C’était à Fès au Maroc en 1936. L’auteur de la photo s’appelait David Cohen, et Claire en était amoureuse. Mais voilà, comme on sait (ou comme on ne sait pas), un Cohen ne peut épouser une divorcée ou une convertie. Le mariage n’eut donc pas lieu. Claire et sa mère émigrent à Alger, où la jeune femme, enceinte, se voit proposer ou plutôt imposer un piteux parti, un homme de quarante ans envers qui elle éprouve aussitôt du dégoût. 

 

Pendant la guerre, elle se mariera avec un bel officier américain qu’elle rejoindra à New York… Mais qu’est devenu David, son premier amour ? Cinquante ans après leur idylle interdite dans les faubourgs de Fès, Claire va partir à sa recherche, en s’embarquant pour La Paz en Bolivie. Et le lecteur aussi. Nous sommes embarqués, comme disait le regretté Blaise Pascal. Un roman plein d’épices et de miel que nous donne la talentueuse Casablancaise Paule Darmon, dont on n’a pas oublié Robert De Niro, le Mossad et moi, paru chez le même éditeur en 2022.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
SEBBAN
SEBBAN
19 jours il y a

Magnifique chronique.

Découvrez des articles similaires

Antisémitisme et politique française 

Quelle est la place de l’antisémitisme dans la vie politique française aujourd’hui ? Jean-Yves Camus et Emmanuel Debono répondront à cette question lors d’une rencontre-débat. Tous deux ont participé à l’élaboration du livre « Histoire politique l’antisémitisme en France. De 1967 à nos jours » (Éditions Robert Laffont)

Lire la suite »

Le wokisme, nouvelle maladie infantile du gauchisme

Essayiste et cofondateur de la revue Usbek & Rica, Thierry Keller publie Quand on n’ose plus rien dire – De peur de passer pour un réac, aux Éditions de l’Aube. Il y analyse
la poussée wokiste et le retour d’un gauchisme intolérant produisant une certaine tétanie dans le débat public.

Lire la suite »