#WEREMEMBER

En novembre 2005, l’Assemblée générale des Nations unies adoptait la résolution créant et fixant au 27 janvier : la Journée internationale en mémoire des victimes de la Shoah et de la prévention des crimes contre l’Humanité.
Partagez cette publication >

Acteur de la mémoire, reconnu comme l’un des trois Centre de Ressources de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le CCLJ a souhaité se mobiliser et mobiliser ses publics autour de cette date et journée particulière consacrée à la mémoire :

  • Une soirée a été organisée au CCLJ en présence de Martin Kotthaus, Ambassadeur extraordinaire de la République fédérale d’Allemagne auprès du Royaume de Belgique: Projection du documentaire « Complicit » de Robert Krakow et discussion avec des survivants (retour sur la soirée en vidéo)
  • Son équipe et son conseil d’administration ont rejoint la campagne #weremember lancée à l’initiative du Congrès juif européen
  • L’équipe de La Haine je dis NON ! est intervenu au Mnema dans le cadre d’une journée d’étude consacrée au témoignage comme outil pédagogique.
"Etudier et comprendre l'Histoire, se souvenir, témoigner, éduquer. Travail indispensable pour être capable, aujourd'hui, de faire société et pour dire non à la haine."
"Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre"
"Nourrir la mémoire comme on fleurit une sépulture, celle qu'ils n'ont pas eue. Transmettre pour ravver sans cesse la fragile flamme d'humanité"
" Trois grands-parents que je n'ai jamais connus"
"Hier, aujourd'hui, demain. Toujours !"
La haine, je dis NON !
"Pour mieux construire le monde de demain, ne nous permettons pas d’oublier"
"L'importance de la mémoire est parfaitement résumée dans la phrase de George Santayana reprise sur une plaque au musée d'Auschwitz : 'Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter'"
" Il est important de se souvenir des événements du passé car ils sont une part de notre histoire. “Notre richesse, ce sont nos souvenirs.” - François Hertel"
"Il n'y a rien de pire que le silence et l'oubli"
"On ne peut que se souvenir, car comme l'a écrit Primo Levi 'L'Enfer, c'est là où il n'y a pas de pourquoi.'”
Un merci tout particulier à l'école des Sept Bonniers à Forest pour leur participation à cette campagne #WEREMEMBER
Dossier événement
Projection du documentaire « Complicit » de Robert Krakow et discussion avec des survivants
Précédent
Suivant
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Découvrez des articles similaires

Lisette Model, de la Promenade des Anglais au Lower East Side

Le Musée de la Photographie à Charleroi expose les œuvres les plus représentatives de Lisette Model, pionnière de la Street Photography qui se développe à New York pendant les années 1940 et 1950. Photographiant de manière instinctive, audacieuse et directe, elle a produit des images sans concession mais chargées d’humanité.

Lire la suite »

Annette Wieviorka, à la recherche d’un monde détruit

Dans Tombeaux. Autobiographie de ma famille (éd. Seuil) pour lequel elle a reçu le Prix Fémina de l’essai, Annette Wieviorka, historienne spécialiste de la Shoah et directrice de recherche honoraire au CNRS, retrace l’histoire de ses parents et de ses grands-parents. Au-delà du destin d’une famille juive malmenée par l’Histoire, elle restitue avec précision et sensibilité le monde de l’immigration juive d’Europe orientale, de son installation en France dans les années 1920 au difficile retour à la vie après la guerre, en passant par l’effervescence des années 1930 et la tragédie de la Shoah.

Lire la suite »