Étiquette : Recettes

Filtres avancés
Par type de fichier
Par département
Par catégorie
Par tag
Par auteur
Affiner recherche
Par mois
Par mois

Judaïsme

Le paprikas (prononcer paprikach) est un plat national hongrois, comme le goulash, d’ailleurs. Les Juifs de Hongrie ont ainsi adopté ce plat national comme plat de Shabbath.
Michèle Baczynsky

Judaïsme

Les Juifs célèbreront le soir du 15 avril, la fête de Pessah. Ils organiseront autour de la table, avec leurs invités, la cérémonie du Seder de façon ordonnée (Seder, ordre en hébreu) avec la lecture rituelle de la Haggadah, le récit de la fuite d’Egypte des esclaves hébreux. Au cours de cette lecture, nous nous arrêterons pour manger la Kharosset.
Michèle Baczynsky

Judaïsme

Kubeh signifie, « boule » en arabe. Tantôt croquette, tantôt boulette, elle fait partie de la cuisine du Levant, en passant par l’Arménie et jusqu’à Haïti importée par la diaspora syro-libanaise. Et, évidemment en Israël, avec l’arrivée des migrants juifs irakiens et kurdes, (120.000) après la création de l’Etat en 1948.
Michèle Baczynsky

Judaïsme

Rosh Hashana, la nouvelle année juive tombe le 6 septembre au soir. Et nous retrouverons avec bonheur le goût sucré si particulier de cette fête, à travers ses plats. Avec toujours les mêmes symboles : la grenade, le miel, la pomme, le poisson, parmi les plus familiers.
Michèle Baczynsky

Judaïsme

Pessah arrive à grands pas. Cette année plus que jamais, mettons les petits plats dans les grands. Cette fois, ce sera pour le petit-déjeuner du lendemain du Seder. Je pense ici à ce rituel culinaire ashkénaze incontournable : la préparation des fameux matzè brei et boubèlè.
Nicolas Zomersztajn

Société

Si vous faites partie des gens qui se fichent des règles de politesse en croquant à pleines dents, sans aucun scrupule, le dernier cornichon sur la table, au nez des autres invités, c’est qu’il y a probablement un/e lacto-fermenteur/e qui sommeille en vous.
Michèle Baczynsky

Judaïsme

les Ashkénazes, celle d’un agneau chez les Séfarades, même si cette coutume tend à disparaître, remplacée par des plats à base de cervelle.
Michèle Baczynsky

Judaïsme

La cuisine de Pessah, toutes communautés confondues, est surprenante par sa diversité de plats et sa richesse de desserts exempts de farine de blé et donc sans gluten.
Michèle Baczynsky