Hassan Jarfi : le père d’Ishane nous parle de la fondation créée au nom de son fils pour lutter contre l’homophobie

Partagez cette publication >

En 2012, Ihsane Jarfi, jeune homme belgo-marocain, est enlevé devant une discothèque de la région liégeoise, puis tabassé à mort par ses ravisseurs homophobes.

Pour surmonter sa douleur, sa colère et son incompréhension, son père, Hassan Jarfi a fait de la lutte contre l’intolérance, les discriminations et l’homophobie un combat personnel, mené sans haine et sans violence, par la seule force des convictions, de l’argumentation et du témoignage, honorant la mémoire du fils adoré, défendant ses choix de vie.

Le 11 mars 2021, suite au meurtre homophobe de Beveren, nous l’avons invité pour qu’il nous parle de ses combats.

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Decouvrez des articles similaires

La politisation du KKL israélien agite les communautés juives de diaspora

Alors qu’il célèbre cette année ses 120 ans d’existence, le KKL crée la polémique depuis que la presse israélienne a révélé que cette organisation riche d’un patrimoine foncier important et active dans la protection de l’environnement en Israël, aurait discuté de la possibilité d’acquérir des terres palestiniennes en Cisjordanie. Cette polémique ne laisse guère indifférents les Juifs de diaspora pour lesquels le lien émotionnel et concret à Israël s’exprime notamment à travers leur soutien au KKL.

Lire la suite »