Edition Regards : 1084

R1084_last.indd
Filtres avancés
Par type de fichier
Par département
Par catégorie
Par tag
Par auteur
Affiner recherche
Par mois
Par mois

Société

shutterstock_2128405169.pdf
Strabismes, la chronique de Noémi Garfinkel
Noémi Garfinkel

Société

shutterstock_1231822285.pdfresize
Proust du côté juif, ANTOINE COMPAGNON, Gallimard, « Bibliothèque illustrée des Histoires », 420 p.
Henri Raczymow

Société

AVT_Aleichem-Cholem_98
Motl fils du chantre, SHOLEM-ALEIKHEM, roman traduit (admirablement) du yiddish par Nadia Déhan-Rotschild et Evelyne Grumberg, L’Antilope. 285 p.
Henri Raczymow

Israël

images
Amos Oz avec Shira Hadad, Conversations sur l’écriture, l’amour, la culpabilité et autres menus plaisirs, traduit de l’hébreu par Sylvie Cohen, Gallimard, 201 p.
Henri Raczymow

Judaïsme

Proust juif
Après la grande exposition au Musée Carnavalet sur le Paris de Marcel Proust (Marcel Proust, un roman parisien) et alors que s’ouvre celle, non moins importante, du Musée d’art et d’histoire du judaïsme (MAHJ) : Proust, du côté de la mère, qui se tiendra du 14 avril au 28 août 2022, Henri Raczymow, collaborateur de Regards et auteur de plusieurs livres sur Marcel Proust, fait le point sur ce que l’on sait de la judéité de l’auteur de la Recherche.
Henri Raczymow

Mémoire

1084 Expo Roland illu
Avec la levée des confinements, Lisbonne redevient une grande destination du tourisme global. L’œuvre de Daniel Blaufuks montre la vie d’une ville disparue sous les coups de la modernité néo-libérale. Elle évoque aussi la mémoire juive des victimes du nazisme, temps des réfugiés que l’invasion de l’Ukraine rend si tragiquement actuel.
Roland Baumann

Judaïsme

Reuters
Rédacteur en chef de Rolling Stone, Belkacem Bahlouli vient de publier Leonard Cohen (Ed du Layeur), beau livre retraçant la discographie complète de l’auteur-compositeur-interprète canadien. Interview.
Laurent-David Samama

Antisémitisme

Helen Mirren dans Golda. Jasper Wolf
En reprochant à un cinéaste israélien l’attribution du rôle de Golda Meir à une actrice non-juive, des artistes juifs ont brandi l’anathème de l’appropriation culturelle et du « Jewface ». En succombant à cette obsession identitaire, non seulement ils oublient qu’un acteur et une actrice jouent un rôle mais ils enferment les Juifs dans un ghetto identitaire dont ils se sont vigoureusement extraits depuis deux siècles.
Nicolas Zomersztajn

Israël

Roman Abramovitch lors d’un match de Chelsea FC. Reuters
Fuyant les sanctions internationales, plusieurs oligarques proches de Poutine ont trouvé refuge en Israël, où pour l’instant ils ne sont pas inquiétés financièrement. Leur aliyah dorée pourrait même bénéficier à la société israélienne, se réjouissent certains.
Frédérique Schillo